ABOUT / PROJECTS
SEX PARK
Stéphane Degoutin, Gwenola Wagon, 2010
 
>> "SEX PARK" by Judith Lavagna

 
Tirage photographique couleur contrecollé sur dibond, 230 x 100 cm. Avec l'aide du Cpif et de Synesthésie.
 
   

L'utopie transhumaniste promet un corps augmenté, amélioré par le biais de greffes, de prothèses et de divers ajouts technologiques. L'humain, hybridé par les technologies numériques, se rapproche progressivement de l'idéal. Il devient son propre avatar.

Le parc d'attraction du sexe transhumaniste donne corps aux utopies post humaines: possibilités sexuelles étendues, nouveaux organes, transplantations, fantasmes impossibles à réaliser avec des corps traditionnels. Les adeptes du transhumanisme viennent y prendre du plaisir avec leurs corps idéaux. Transhumanist Sex Park offre à chacun de ses visiteurs la possibilité d'expériences sexuelles extraordinaires et faciles.

Une grande enseigne lumineuse clignote jour et nuit. On accède au Park par un escalier en colimaçon situé à l'intérieur d'une tourelle gauche, biomorphique. Un grand dôme de verre rouge, à la structure irréguliere, recouvre un terrain artificiel au sol ondulant. L'intérieur baigne dans une lumière naturelle très intense et une tiédeur permanente, pour qu'il soit agréable de se promener nu ou légèrement habillé.

Les visiteurs laissent leurs affaires personnelles à l'entrée. Ils signent une décharge, prennent une douche, avalent différentes gélules. On leur propose des vêtements légers, et des masques s'ils souhaitent rester anonymes. Il est possible de se faire peindre le corps en animal. Beaucoup de visiteurs apprécient de se promener dans le parc, réalisé avec grand soin comme un jardin-microcosme, avec rochers artificiels à la mode chinoise, ruisseaux, collines miniatures…